7 points à considérer avant de s’expatrier en Thailande

S'expatrier en Thaïlande doit être le fruit d'une réflexion

515
s'expatrier en Thailande
Couple de retraités expatriés sur une plage en Thailande

S’expatrier en Thailande, un beau projet.

Vous avez certainement été séduit par le charme de l’ancien royaume de Siam lors d’un précédent voyage et vous envisagez d’y vivre? Votre employeur vous a-il proposé de vous expatrier en Thailande

La vie est ainsi faite, il faut savoir saisir les opportunités et prendre de décisions qui contribueront à l’améliorer. Avant de rejoindre la Thailande, il convient comme pour toute expatriation, de considérer certains aspects afin de bien vous y préparer pour la réaliser dans les meilleures conditions.

Voici les 7 facteurs à prendre en considération pour vous expatrier en Thailande  

 

  • Le Visa :

    La Thailande vous autorise de droit, en tant que français, à un visa touristique de 2 mois (60 jours précisément). Il faut néanmoins vous enquérir au plus tôt des conditions d’octroi du précieux sésame auquel vous allez prétendre (ex. visa de retraité en Thaïlande). Le mieux est de vous rapprocher du consulat de la thailande à Paris qui vous renseignera au mieux pour s’expatrier en Thailande.

  • l’Intégration culturelle :

Pour vivre dans un pays il suffit d’y mettre les pieds certes, mais pour pour s’y intégrer, c’est une une autre affaire. En effet, il est indispensable de s’intéresser un minimum à l’histoire de la Thailande, son régime politique, sa langue et même la religion du pays. 

S’installer au cœur de la péninsule indochinoise requiert une connaissance préalable sur les facteurs anthropologiques de la région. Étant une monarchie constitutionnelle, la Thailande bénéficie d’une histoire enracinée. Son peuple voue un culte au Bouddhisme, et les temples thaïlandais en sont un fier étendard.

  • La Langue :

Il n’est pas nécessaire de parler le Thai pour vivre en Thailande. Heureusement, cependant il est appréciable par les locaux de vous entendre l’utiliser a minima car s’expatrier en Thailande c’est aussi faire un effort d’intégration. Non seulement pour les salutations mais également comme preuve de respect pour ce peuple : vous n’arrivez pas comme un conquistador mais comme un humble « Farang » (un étranger en langue Thai). Quelques cours de Thai en arrivant ne pourront pas vous faire de mal.

Sinon, sachez qu’il existe de très nombreux français qui vivent en Thailande, donc à défaut du Thai, même si votre anglais est très pauvre voire inexistant, vous arriverez toujours à vous en sortir. 

  • Où s’installer en Thailande? 

Etes vous en famille, seul, en couple, aimez-vous la plage, la montagne, la chaleur, un climat tempéré. Il est important d’analyser ses goûts et ses envies afin de choisir par exemple l’un des 6 villes ou il fait bon vivre en Thailande. Une ile paradisiaque pour les uns, une grande ville pour les autres, une retraite au vert. Bref, la Thailande vous propose un choix de ville, d’îles avec un coût de la vie plus ou moins élevé, ou chacun y trouvera son compte.

  • Prévoir un budget réaliste

Vous serez sûrement étonné du coût de la vie attractif qu’offre ce pays en plein essor. En effet les prix sont souvent 2 à 3 fois moins élevés qu’en France.

Budgétiser vos dépenses futures. Renseignez-vous au préalable sur les loyers, prix de l’immobilier à l’achat, charges, couts de la nourriture, etc.

Ne vous contentez pas d’un « on avisera sur place » sauf si votre budget couvre déjà votre niveau de vie en France.

Comme partout, il  faut néanmoins de l’argent pour vivre. Si vous avez un visa de retraité par exemple, il vous sera interdit d’exercer une activité professionnelle, par contre vous toucherez votre pension de retraite française à taux plein.

Combien faut-il d’argent pour vivre en Thailande confortablement? Tout dépend du train de vie de chacun.

  • Le système de Santé en Thailande

La Thailande dispose d’infrastructures de santé de premier ordre, ce qui en fait un destination de tourisme « médicale » très à la mode. Les hôpitaux disposent de matériel médical performant et les médecins sont réputés dans toutes l’Asie.

La santé à quel coût? La France est un pays de référence dans le monde pour sa couverture sociale. En Thailande, vous pourrez faire prendre en charge vos dépenses de santé par une mutuelle ou votre propre sécurité sociale.

Vous pouvez adhérer à la Caisse des Français à l’Etranger pour continuer à bénéficier du régime de l’assurance maladie française. 

  • Gérer l’éloignement

Le mal du pays, la famille éloignée : Vous hésitez ou avez hésité à partir à cause de votre famille qui est susceptible de vous manquer.

Il est vrai qu’il n’est jamais facile de s’expatrier et quitter les siens, ceci dit, la Thailande est un pays moderne : vous pourrez communiquer avec vos proches tous les jours si vous le souhaitez. Les connections internet en Thailande sont excellentes.  Et puis dites vous que la Thailande n’est qu’a une nuit d’avion de la France. Le prix des billets d’avion a beaucoup baissé, et la Thailande fait l’objet d’une grande concurrence dans le secteur aérien.

Autrement dit, il vous est facile de trouver un billet abordable quand le besoin s’en fera sentir quand ce ne seront pas vos amis ou petits enfants qui se feront un plaisir de venir vous visiter. 

Si vous souhaitez aller plus loin sur la thématique s’expatrier en Thailande, je vous invite à parcourir la rubrique « Expat » de ce site.

Sondage d\'opinion Créez votre propre sondage sur les commentaires des utilisateurs