Importer du matériel ou une voiture en Thaïlande

510
Importer en Thailande
Importation en Thaïlande : mode d'emploi

Certains produits sont faciles à trouver en Thaïlande mais vous voudrez parfois procéder à l’importation certains objets ou peut-être même une voiture dont vous êtes déjà propriétaire.
Nous vous expliquons comment importer en Thaïlande que ce soit du matériel ou un véhicule.

 

Pourquoi vouloir importer en Thaïlande ?

Vous résidez dans le royaume de Siam et vous souhaitez importer des objets que vous trouvez difficilement sur place ou bien qui y sont trop onéreux. Les raisons sont diverses et variées, on peut penser à importer de nombreuses choses car beaucoup de produits sont taxés voire surtaxés.

Sans considérer les droits de douanes dont le taux de prélèvement varie selon la nature des biens importés, deux taxes s’appliquent aux transactions transfrontalières.

La première est c la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée). Son taux est de seulement 7% en Thaïlande quand elle atteint la plupart du temps 20% en France.

La seconde est quand à elle spécifique à la Thaïlande : Il s’agit de la « withholding tax » (retenue à la base) et ne concerne que les services. Le taux est de 15%. Ces deux taxes verront leur applicabilité varier selon qu’il s’agisse de biens ou services en situation d’import.

Les importations de biens sont assujetties aux « Import Duties » (taxes d’importation) lorsque ceux-ci arrivent en Thaïlande. La nature de chacun d’eux déterminera les taxes à régler à l’administration douanière. En ce qui concerne la TVA, celle-ci est également à régler sur la base de la valeur de biens importés. Le montant de la TVA dû est immédiatement décaissable et ne peut-être récupéré par la suite. (sauf si vous avez une entreprise en Thaïlande)

Concernant les services importés, la TVA doit là aussi être réglée des lors que ces services sont considérés comme importés et utilisés sur le territoire thaïlandais. La TVA est décaissable le mois qui suit le paiement vers le prestataire. Les services sont également assujettis à la witholding tax. Cette taxe dont le taux s’élève à 15% est prélevable à la source.

Acheter du matériel sur internet

Si vous souhaitez acheter sur internet des produits proposés sur des sites en France ou ailleurs, vous devrez le plus souvent vous acquitter de la TVA + un coût fixe forfaitaire minime correspondant au travail déclaratif et d’encaissement de TVA réalisé par le transporteur.

Voici un exemple concrêt du coût engendré par un achat sur internet hors Thaïlande :

Disque dur commandé aux Etats-Unis :

Facture du disque :  8.985.87 Bahts (montant en dollars converti en Bahts par les douanes)

TVA et frais de douanes (env 7,5%) : 655,95 Bahts

Frais de traitement de la TVA par la société de livraison (DHL en l’occurence) : 200 Bahts

Dans le cas présent les frais représentent un total de 10%, y compris TVA. Cette somme sera exigée par le transporteur en cash au moment de la livraison.

Importer en Thaïlande

Comment importer une voiture en Thaïlande ?

Vous avez pour projet de ramener votre voiture en Thaïlande ? Voici de quoi vous faire réfléchir :

Importation de véhicule

Véhicules neufs

Les véhicules neufs de tous types (< 3,5 tonnes) pas encore immatriculés à l’étranger impliquent un permis d’importation de l’Institut Industrial Standard (TISI). L’importateur s’en chargera.

Véhicules d’occasions

Les Véhicules d’occasions nécessitent l’obtention d’un permis d’importation délivré par le ministère du commerce extérieur. Pour les véhicules d’un poids inférieur à 3,5 tonnes l’importateur doit également obtenir un permis d’importation par TISI.

Avertissement: le permis d’importation du ministère du commerce extérieur doit être obtenu avant l’arrivée du véhicule sur le sol thaïlandais. Si ce n’est pas le cas, l’amende est de 10% du prix du véhicule.

Conditions à respecter pour l’importation d’un véhicule d’occasion

– Un seul véhicule par personne est autorisé.
– Si vous êtes un étranger, vous devez résidez en Thaïlande depuis au moins un an, être titulaire d’un Visa non immigrant ET d’un permis de travail valide.
-Pour un(e) thaï, marié à un(e) étranger(e), la présentation d’un certificat de mariage, un certificat de changement de résidence est exigé. Le véhicule doit lui appartenir depuis au moins 18 mois.
– Pour un(e) thaï, le véhicule doit l’accompagner dans le déménagement, un permis de conduire valide sera aussi exigé, ainsi qu’une preuve de la possession du véhicule depuis plus de 18 mois.

Une fois la procédure d’importation réalisée, le propriétaire devra enregistrer le véhicule en Thaïlande afin d’obtenir l’équivalent d’une nouvelle carte grise que l’on appelle ici un livre bleu ou le ‘lem Tabian’.

Jusque là rien de très sorcier, mais là ou vous allez tomber de haut est au niveau des taxes à payer :  tous les véhicules à moteur sont taxés. Les droits de douanes et taxes appliqués dépendent du modèle, de l’année et de la cylindrée du véhicule.

L’importation de voitures ou de motos sont taxées entre 150 % et 325 % !!! Autant vous dire que cela ne vaut plus du tout la peine d’importer un véhicule (sauf peut être de collection) 

Enfin sachez que les autorités douanières thaïlandaises retiennent chaque année des centaines de véhicules dont les démarches faites par l’importateur n’ont pas été réalisées correctement ou dont le véhicule lui-même n’est pas éligible à une importation. Soyez donc prudent sur le choix du prestataire.

 

Vous l’aurez compris, il peut être judicieux d’importer du petit matériel en Thaïlande mais importer un véhicule ne vaut franchement pas le coup. Sachez que le prix des véhicules lambda est sensiblement le même qu’en France voire inférieur. Nous vous invitons donc à acheter un véhicule sur place.

Site des douanes Thaïlandaises

Sondage d\'opinion Créez votre propre sondage sur les commentaires des utilisateurs