Vivre en Thaïlande pour un Suisse, on vous dit tout !

1591
Vivre en Thaïlande quand on est Suisse
Etre Suisse en Thaïlande

L’idée de poser vos valises en Thaïlande vous titille depuis longtemps ? Vous hésitez encore à vous lancer et ne savez pas par où commencer ? Les interrogations fourmillent dans votre esprit ? Voici pour vous aider quelques questions essentielles à analyser, afin de prendre votre décision. Vous aurez ainsi une meilleure idée des implications qui en découlent pour vivre en Thaïlande pour un Suisse.

Vivre en Thaïlande pour un Suisse : Les formalités d’entrée

Question cruciale à considérer avant toute chose ; comment vais-je entrer en Thaïlande et surtout y rester ? Quel que soit votre plan sur le long terme, assurez-vous que votre passeport n’expire pas avant les six prochains mois.

De nombreux visas sont envisageables selon votre situation. Déterminez  quelle sera la vôtre puis définissez quel visa est le plus adapté : Visas de transit, de non immigrant, de courtoisie, la liste est longue…

Pour vous aider dans ce chemin tortueux et complexe, n’hésitez pas à consulter le site internet du DFAE et à vous adresser à l’Ambassade de Thaïlande à Berne ou à une des Représentations thaïlandaises en Suisse.

La culture thaïlandaise

Les Thaïlandais, majoritairement bouddhistes, sont très calmes et respectueux. Si vous pensez venir passer votre retraite en Thaïlande, vous apprécierez particulièrement le respect manifesté pour les aînés.

Le peuple thaïlandais est très religieux. Par ailleurs, il évolue dans une société pétrie de codes et traditions très différents de la société helvétique et plus largement occidentale.

Afin de ne pas commettre d’impairs et de connaître votre pays d’adoption, intéressez-vous à sa culture. Sachez par exemple que la tête étant la partie la plus sacrée du corps humain, il sera mal vu que vous touchiez celle d’un enfant. Autre exemple surprenant ; un Thaïlandais sera plus choqué si vous vous enlevez quelque chose entre les dents que si vous trafiquez votre nez.

Se loger en Thaïlande

La solution la plus courante et la plus simple est de louer un bien immobilier via une agence immobilière. Toutefois, vivre en Thaïlande pour un Suisse peut impliquer le désir d’acheter une maison ou un appartement.

Sachez que cette option revêt un degré de complexité élevé. Veillez à bien vous renseigner et ne pas vous faire embobiner. Pour cela, faites appel à un acteur sérieux du marché francophone pour les transactions immobilières. Celui-ci  saura vous expliquer la législation en vigueur et trouvera le bien adapté à vote recherche.

Vous ne pouvez par exemple pas devenir propriétaire d’un terrain en tant que farang (étranger) mais il existe des solutions sécuritaires. Si vous optez pour l’association avec une personne de nationalité thaï, assurez-vous de sa fiabilité. En effet, si vous vous faites avoir, il y a de fortes probabilités que vous ne puissiez rien récupérer.

Travailler en Thaïlande

Attention, il vous faudra bien vous renseigner avant de partir ! En effet, de nombreuses professions sont réservées aux nationaux. Ainsi, vivre en Thaïlande pour un Suisse signifie ne pas pouvoir exercer n’importe quel métier.

Il vous faudra par ailleurs obtenir le précieux sésame que représente le permis de travail. Les démarches peuvent être longues et fastidieuses.

Sachez toutefois que l’exercice d’une activité indépendante est plus qu’encouragé dans ce pays du sud-est de l’Asie.

Salaire en Thaïlande

Comme vous pouvez l’imaginer, les salaires en Thaïlande ne sont pas élevés. Le salaire minimal s’élève à $ 300/mois.

Vous mettrez plus de chances de votre côté en travaillant pour une compagnie étrangère.

Les salaires changent sensiblement d’une entreprise à l’autre, d’une région à l’autre et d’un secteur à l’autre.

Payer ses impôts en Thaïlande 

Un impôt sur le revenu s’élevant de 10 à 37% doit être payé. Le taux varie en fonction du salaire touché.

Pour les personnes gagnant moins de THB 150’000 par année, aucun impôt n’est dû.

Sachez que la double-imposition n’est pas de vigueur, la Thaïlande et la Suisse ayant ratifié une convention en ce sens.

A titre informatif, un taux de 7% est appliqué pour la TVA, quel que soit le bien concerné.

Enfin, il existe un impôt sur les sociétés s’élevant à 30%.

Assurance-maladie en Thaïlande

Vivre en Thaïlande pour un Suisse

Contrairement à certaines idées reçues, la qualité des soins dispensés en Thaïlande est excellente.

Toutefois, vivre en Thaïlande pour un Suisse signifie aussi se préoccuper de son assurance-maladie avant de déménager. En effet, si vous n’avez pas d’assurance, il vous faudra payer en effectifs. Si cette solution ne vous convient pas, diverses options s’offrent à vous.

Vous pouvez continuer à être assuré en Suisse tant que vos papiers y sont toujours. Dans la négative, il est conseillé de souscrire une assurance maladie internationale.

Sachez que la sécurité sociale publique en Thaïlande vous couvrira pour le strict minimum uniquement.

A vous de voir l’option qui vous correspond le mieux ! Téléchargez l’excellent dossier de l’EDA Vivre et travailler en Thaïlande pour un Suisse.

Sondage d\'opinion Créez votre propre sondage sur les commentaires des utilisateurs